PAPERLUX

By 16 octobre 2011 Design Graphique No Comments

Il y a quelques mois, je vous présentais le travail d’ Elisa Strosyk, qui faisait du textile boisé. Ses principes de construction par assemblages de formes géométriques m’avaient vraiment fascinés. Mais quand j’ai découvert hier le travail du studio allemand Paperlux pour la couverture de Novum, je suis resté scotché. Le principe est simple mais ultra efficace. Une forme de découpe qui reprend les motifs imprimés, qui vient, non pas découper, mais entailler l’épais papier de couverture, pour permettre au lecteur d’onduler cette dernière comme une vague. Le résultat est simplement stupéfiant et j’imagine même pas le coût de ce genre d’audace quand il s’agit d’un tirage comme Novum. Mais ça reste plutôt novateur, et ça donne envie de se lâcher sur le façonnage dans l’édition. Y a même une très jolie vidéo qui montre tout le process de fabrication. Je vous invite vraiment à aller faire un tour sur leur portfolio, ils sont pas manchots du tout…